online website builder

Bien Manger


Pour vivre et courir
longtemps et heureux



Page en construction.
En attendant, vous pouvez consulter ces pages

Manger

Le problème du sucre

Jeûner

Nourrir ses vieux amis



Mobirise
Mobirise

Nourrir ses vieux amis

Le Microbiote

Nos bactéries intestinales sont là depuis des millions d'années pour nous aider.
Traitons-les comme nos amis.

L'homme comme tous les animaux, héberge des milliards de bactéries dans ses intestins, surtout le gros intestin ou colon. Ces bactéries, qui composent ce qu'on appelait naguère la flore intestinale, et qu'on appelle maintenant le microbiote (ou microbiome en anglais), sont d'une grande diversité, et varient en fonction de l'individu, de sa nourriture, de l'endroit où il est né, où il vit, de son âge, de son état de santé, etc. 

Même si on est au début de l'exploration de ce monde merveilleux et extraordinairement complexe, on peut déjà affirmer que la santé de ces bactéries a une influence majeure sur:

 - notre santé métabolique (les obèses ont un microbiote perturbé)

 - notre santé intestinale (le colon irritable ou la constipation sont souvent associés à un microbiote défectueux)

 - notre état immunitaire, en particulier notre immunité anti-virale et anti-cancéreuse

 - notre santé psychique

 - notre résistance au froid

 - notre résistance aux infections bactériennes, en particulier intestinales

 - notre résistance à la chimiothérapie, ainsi que l'efficacité de la chimiothérapie

 - le bon développement du cerveau chez l'enfant

Pour avoir une petite idée sur les connaissances actuelles sur le microbiote, vous pouvez consulter la fiche Wikipedia assez bien faite.

Mobirise


Probiotiques et prébiotiques



Selon l’OMS, les probiotiques sont des bactéries vivantes qui lorsque consommées régulièrement et en quantité suffisante, exercent un effet potentiellement bénéfique sur la santé.

Nous assimilons nos premiers probiotiques à la naissance, quand nous passons par les voies naturelles de notre maman. Avant notre naissance, notre tube digestif est stérile, puis à la naissance, nous allons capter par la bouche, un petit échantillon des bactéries vaginales et intestinales de notre maman. Ces bactéries vont ensuite coloniser notre tube digestif et se développer tout au long de notre vie. Nous commençons donc avec en théorie, la meilleure combinaison de bactéries pour la nourriture de notre maman, donc la nôtre après notre sevrage.

Notre microbiote va ensuite évoluer en permanence au cours de notre vie, en fonction de notre alimentation, de notre style de vie ou de nos médicaments. Plusieurs facteurs peuvent avoir des effets néfastes sur le microbiote avec des conséquences plus ou moins grâves sur la santé. Une cause de déréglement est le stress chronique. Une autre cause majeure est le traitement par les antibiotiques. Certains antibiotiques à large spectre vont quasiment exterminer toutes les bonnes bactéries de notre colon. Cela va faire la place et permettre à certaines mauvaises bactéries de proliférer. Un exemple de ces mauvaises bactéries est le Clostridium. Comme en plus ces Clostridium vont devenir résistants aux antibiotiques, il sera très difficile de s'en débarasser. Or, ces Clostridium fabriquent des molécules qui vont passer dans le sang et ensuite dans le cerveau, et vont avoir avoir un effet toxique sur le les neurones. Cela peut avoir des effets grâves chez l'adulte, mais dramatiques chez l'enfant, dont le cerveau en plein développement. Il a été montré que la prescription répétée d'antibiotiques chez des jeunes enfants, pour des otites à répétition, par des médecins négligents, va sélectionner ces Clostridium, qui vont fabriquer des grandes quantités d'acide propionique, qui va ensuite diffuser dans le cerveau, avoir un effet toxique sur les neurones de l'enfant et donc le développememt de son cerveau, pour aboutir à une forme d'autisme irréversible. Dans la plupart des cas, un dérèglement du microbiote peut se réparer spontanément, avec une alimentation adaptée et un style de vie sain. Dans d'autres cas, on peut avoir recours à des probiotiques. Ces traitements par des probiotiques, consistent à prendre pendant plusieurs semaines, des gelules de bactéries vivantes (lyophilisées) en très grandes quantité. Un exemple de ces gélules est le PROBIO FORTE à ce lien. Ces gélules contiennent chacune 8 Milliards de bactéries. Beaucoup d'autres marques contiennent moins de bactéries et sont souvent peu efficaces. Un article général sur les probiotiques et comment les utiliser est à ce lienEnfin, dans les cas grâves et persistants, quand le microbiote est détruit de manière irréversible, on pratique maintenant des "transplantations de caca", en préparant des suspensions de bonnes bactéries, issues du microbiote d'une personne en bonne santé, puis injection directe par intubation dans l'intestin grêle.

Mais il ne suffit pas d'avoir un bon microbiote de départ, ou de se faire transplanter le bon microbiote d'une personne en bonne santé. Il faut aussi entrenir soigneusement ces bactéries en leur donnant à manger. Un peu comme un bon jardinier qui va prendre soin de ses plantes pour qu'elles se portent au mieux.

La nourriture du microbiote sont les prébiotiques.

Le terme prébiotique regroupe un ensemble de glucides complexes qui ne peuvent pas être assimilés par notre intestin et vont donc être disponibles pour nos bactéries intestinales.

On parle alors de fibres solubles. Le terme n'est pas juste car ce ne sont pas vraiment des fibres, puisqu'elles sont solubles. Les vrais fibres sont insolubles, ne sont digérables ni par nous ni par nos bactéries, et ont donc surtout un rôle mécanique sur le transit intestinal. Il est bien d'en manger une certaine quantité chaque jour, mais un excès peut avoir un effet irritant sur le colon.

Les fibres solubles donc, que nous appelerons donc plus justement les prébiotiques, sont principalement des glucides complexes, dont la structure ne peut pas être décortiquée par nos enzymes digestives comme l'amylase, qui sait très bien décomposer l'amidon (un autre glucide complexe présent dans le blé, les patates, etc) en glucose. Il vont donc arriver intacts aux bactéries, qui ont elles des tas d'enzymes différentes pour découper ces glucides "complexes". 

Ces prébiotiques sont des amidons résistants (polymères de glucose), présents dans certains grains entiers, féculents, légumineuses et patates. Ce sont aussi des "fibres" de parois végétales, comme la cellulose ou la pectine, présents dans les fruits et légumes. Enfin, ce sont aussi des oligosaccharides comme les FOS, GOS et XOS et AXOS. FOS veut dire Fructo-oligosaccharides, et sont présents dans l'ail, l'oignon, l'échalotte, les topinambours, les artichauts, les poireaux, les choux, choux-fleurs, choux de Bruxelles, pissenlit, igname, agave bleue, jicama, okra et bananes vertes . GOS veut dire Galacto-oligosaccharides. Ils sont présents dans les laitages et favorisent le microbiote du bébé, Les XOS ou AXOS veulent dire Xylose or Arabinose-Xylose-Oligosaccharides et sont présents dans le son de blé.

Et c'est là, qu'une fois encore, notre alimentation industrielle va avoir un effet doublement néfaste. En raffinant à l'extrème les glucides, on obtient une nourriture ultra-transformée, qui est bourrée de glucides raffinés qui vont faire grossir en déclenchant des pics de glycémie puis d'insuline gigantesques, et donc une prise de poids inexorable, et quasiment dépourvue de glucides complexes pour nourrir nos vielles amies. Notre microbiote va donc être affamé, va perdre sa biodiversité et son fitness, entrainant un spirale infernale car on sait maintenant qu'un microbiote détraqué va non seulement influencer notre moral et notre immunité, mais aussi notre poids et notre métabolisme.

Vous trouverez à ce lien un petit article qui résume les probiotiques et les prébiotiques. 


Pour finir, je vous donne les références de 3 livres pour se documenter et mieux comprendre cet univers que la médecine est en train de découvrir. 

Mobirise

Le livre commence par l'histoire personnelle d'une étudiante en médecine (l'auteur) qui a des problèmes de peau...la suite est fascinante.

Mobirise

Un livre très bien fait et très documenté.  Une référence pour bien comprendre les prébiotiques, avec un inventaire des fibres solubles, leurs compositions chimiques et où les trouver. En plus, la 2e partie du livre donne plein de recettes pour nourrir son microbiote.

Mobirise

Petit livre sympa. Il y a la base mais aussi quelques approximations biochimiques et métaboliques rencontrées fréquemment chez les naturopathes, comme l'affirmation que les glucides sont indispensables dans l'alimentation humaine.

© Copyright 2019 Barefoot Pat - All Rights Reserved