website templates




The Tarahumara Spirit

L'Esprit Tarahumara




Kristof (c'est lui qui a dessiné le logo) et moi avons fondé le club en 2013 à l'occasion de notre premier ultra, l'Ultra Trail de l'Eiger.

L'esprit du club est de rassembler des gens sur les thèmes de la course naturelle (ou minimaliste), de la douceur, de l'humilité, du partage, ainsi que d'un style de vie joyeux, sain et durable. 

Mobirise

En fait, c'est la douceur, la joie et la durabilité qui sont au centre du projet. 

Notre société consumériste et compétitive n'est pas durable car elle est basée sur la performance et la compétition, et non sur le plaisir et le partage. Elle a aussi un impact sur notre santé et la santé de la planète. 

C'est pourquoi la philosophie principale des "Tarahumara Spirit" est de minimiser l'impact, soit en course à pied, soit sur notre santé, soit sur notre environnement. 

Le tout avec une approche franchement hédoniste.

Mobirise

Patrick

Marathon de Lyon 2016, après 2 km, encore 40...

Mobirise

Kristof

A l'arrivée de la CCC 2016, après 101 km, il ne reste plus que 100 m...

Mobirise

Patrick et Florence

Dans un restaurant de Rethymno, en 2014, une récup bien méritée...

Mobirise

Kristof et Monika

...après notre première édition du Samaria Ultra Kayathlon, une traversée de la Crête du Sud au Nord en une journée, en kayak, puis à pied dans les Gorges de Samaria, et enfin en vélo pour rejoindre Hania.

L'Esprit Tarahumara: Le jeu, la douceur et l'entraide

Charles Darwin a révolutionné notre perspective de l'évolution des espèces. Son nom est souvent associé à la phrase: "Le mieux adapté est celui qui survit." Mais son œuvre ne se résume pas à cette phrase que le libéralisme a récupéré pour justifier la brutalité des 2 derniers siècles. 

En ce qui concerne l'adaptation et la survie des espèces, Darwin a autant écrit sur la survie du mieux adapté que sur l'entraide, la solidarité et la coopération entre individus. En fait, un mode de survie encore plus efficace serait l'adaptation d'individus capable de fonctionner en groupe de façon collaborative en favorisant les comportements empathiques et d'entraide.

Et pour le genre Homo, cette entraide aurait été cruciale pour son évolution finale, en même temps que sa capacité à courir sur des très grandes distances.

On voit donc tout de suite que cette vision de l'évolution de l'homme est en conflit avec les "logiciels" de notre société. Dans la société et dans le sport, on apprend la compétition entre individus. Dans le sport, on privilégie les efforts brefs, intenses et brutaux, aux efforts doux et sur le long terme. Dans la vie en général, on nous apprend les vertus de la performance et de la souffrance comme seuls vecteurs de développement personnel. C'est le tristement célèbre slogan: "No pain, no gain".

Il est facile de voir à qui profite ce type de logiciel. Pas au plus grand nombre. Il est tout aussi facile de voir ce qu'il faut faire pour le bonheur du plus grand nombre:

  • Remplacer la compétition par la collaboration et l'entraide
  • Remplacer la performance par le jeu
  • Remplacer la brutalité par la douceur, dans le sport, dans la vie et dans la société
  • Remplacer la souffrance par la recherche du plaisir durable sans nuire à quiconque

Ce programme est en clair conflit avec les intérêts des élites dirigeantes. Mais il est très facile à appliquer car il fait appel à notre programme génétique de base. 


Car la Course-à-pieds, l'Ultra-running et la Compassion sont gravés dans notre génome depuis au moins 2 millions d'années, qu'on le veuille ou non.

© Copyright 2019 Barefoot Pat - All Rights Reserved